L'examen de français de l'office québÉcois de la langue française

Source / Le français, un tremplin pour exercer une profession au Québec, OQLF
module des ordres professionnels
office québÉcois de la langue française
Édifice Camille-Laurin
125, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H2X 1X4
Téléphone : 514 873-4734
t 1 888 873-6202 (sans frais)
Télécopie : 514 873-5928
Courriel : oqlf_op@oqlf.gouv.qc.ca
Pour tout renseignement sur la Charte de
la langue française et sur l'OQLF :
www.oqlf.gouv.qc.ca
Pour obtenir la version PDF du dépliant Le français, un tremplin pour exercer une profession au Québec :
www.oqlf.gouv.qc.ca
t
Les futurs candidats à l'entrevue doivent être en mesure de répondre à plusieurs questions en français.
Voici des exemples de questions pouvant porter sur votre profession :

+ Quelle est votre profession?
+ À quel collège / quelle université avez-vous étudié?
+ Pouvez-vous me dire quelles sont vos tâches?
+ Avez-vous déjà occupé un emploi comme infirmière ou infirmer?
+ Avez-vous fait des stages?
+ Quel stage avez-vous préféré? Quelles étaient vos tâches?
+ Pourquoi préférez-vous tel ou tel service, telle ou telle unité?
+ Pouvez-vous me dire ce que vous aimez le plus de votre profession?
+ Quel serait le plus grand défi de votre profession?
+ De quelle façon avez-vous appris le français?
+ Etc.

La Charte et les ordres professionnels
Les ordres professionnels ne peuvent délivrer de permis qu’à des personnes ayant de la langue officielle une connaissance appropriée à l’exercice de leur profession. (Charte de la langue française, art. 35)
La Charte reconnaît qu’une personne a déjà cette connaissance si elle a :
+ étudié pendant au moins trois ans, à temps plein, au niveau secondaire ou postsecondaire, dans un établissement qui donne l’enseignement en français (école secondaire, cégep, université);
+ réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire au Québec;
+ obtenu au Québec un diplôme d’études secondaires, à compter de l’année scolaire 1985-1986.

Dans les autres cas, cette connaissance est évaluée au moyen d’un examen de français administré par l’Office québécois de la langue française. Cet examen s’adresse à toute personne qui désire obtenir un permis d’exercer de l’un des ordres professionnels régis par le Code des professions du Québec.

L’examen de français de l’Office québécois de la langue française
Cet examen comporte quatre parties : compréhension de l’oral, compréhension de l’écrit, expression orale et expression écrite. Il a été conçu de façon à tenir compte du niveau de formation des personnes qui s’y présentent (études secondaires, collégiales ou universitaires). Les questions d’expression écrite et de compréhension de l’oral portent sur des thèmes généraux et sont les mêmes pour toutes les personnes de formation équivalente. Les parties relatives à la compréhension de l’écrit et à l’expression orale portent sur des thèmes qui peuvent varier selon la profession.
Mes compétences en français : Je m’auto-évalue!
Vous pouvez consulter les sites suivants pour évaluer votre niveau approximatif de maîtrise du français.

Banque d'exercices du MICC (ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec)
www.micc-francisation.gouv.qc.ca/site/skin/htm/default.htm

Auto-évaluation selon NCLC (fin de test : indique à quel niveau sur 12 la personne se situe)
Compréhension de l’oral et de l’écrit (maximum 1h)
examen.nclc-ael.ca/Default.aspx


Pour l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec, le niveau de compétence à atteindre est celui de niveau 8, de l’échelle des niveaux de
compétence en français langue seconde pour immigrants adultes tel que décrit par le MICC.

Description des niveaux de compétence MICC (1 à 12)
www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/partenaires/partenaires-francisation/competence-langagiere/index.html

Haut